J’ai décidé cette année d’aller un peu plus loin avec ma passion de la photo.
Après avoir acheté un appareil plus récent et plus performant, je commence à m’intéresser aux options d’utiliser des filtres.
Étant donné que je suis assez débrouillard en informatique, j’ai l’habitude d’ajuster mes photos avec des logiciels spécialisés, mais maintenant j’ai de plus en plus le désir de jouer avec mon appareil photo et moins avec mon ordinateur.
Mon cadeau cette semaine, un filtre polarisant variable. Ce filtre donne des images que certains peuvent croire « photoshopées ». Il réduit grandement les reflets des vitres et de l’eau, atténue les reflets brillants sur des objets, accentue la saturation des couleurs… le vert des plantes et le bleu du ciel.

Je me suis demandé longuement vers quelle marque me tourner. Je ne veux pas acheter des filtres Nikon vu leur prix très élevé. Je ne gagne pas (encore) ma vie avec la photographie et j’ai un budget serré à respecter.
Finalement, je me suis tourné vers la compagnie australienne Gobe (www.mygobe.com). Les bonnes critiques et le prix versus la qualité de leurs filtres m’a beaucoup attiré, mais ce que j’ai beaucoup aimé aussi c’est leur côté environnemental en aidant à la reforestation de la planète. Je suis ravi d’encourager une telle entreprise.

J’attends maintenant avec impatience que les belles couleurs du printemps et de l’été reviennent au plus vite.

Pin It on Pinterest

Share This